Les exploitants miniers vont désormais reverser une partie de leur production à l’État du Gabon

Mining
jeudi, 03 octobre 2019 15:04
Les exploitants miniers vont désormais reverser une partie de leur production à l’État du Gabon

(Le Nouveau Gabon) - Sous le parrainage du ministre des Mines, Tony Ondo Mba, l’exploitant minier Jilin Mining Ressources (JMR) et la Société équatoriale des mines (SEM) ont procédé, ce 2 octobre 2019, à la signature d’un contrat de partage de production aurifère.
Selon les termes dudit contrat, JMR va désormais reverser 10% de l’or produit dans ses sites en exploitation dans la province de l’Ogooué-Ivindo à l’opérateur national SEM. Cet accord couvre la durée restante des permis de JMR entrés en production le 1er mars 2019, avec un rendement de 3,37 kg par mois. En cas de renouvellement desdits permis, le contrat de partage de production sera automatiquement renouvelé. 
Selon Tony Ondo Mba, la signature de cet accord matérialise la vision des plus hautes autorités. Ces dernières souhaitent en effet voir l’augmentation de la contribution du secteur minier et notamment aurifère au PIB du Gabon. Le directeur général de SEM, Ismaël Ondias Souna, précise que cet acte vise en plus le respect du décret portant sur le régime de substance stratégique. Selon la même source, « le rôle de la Sem sera d’être le trait d’union entre l’opérateur et l’administration pour pouvoir confirmer les niveaux de production, le respect des principes de protection de l’environnement ».
À en croire le ministre des Mines, ce modèle devrait s’étendre sur les autres acteurs miniers dans les prochains mois. Ce qui permettrait à l’opérateur national de développer son savoir-faire et de veiller au respect de la part de l’État dans les contrats miniers, sans toutefois s’immiscer dans la gestion de ses partenaires, précise Tony Ondo Mba.
Stéphane Billé   

 
Nos derniers articles

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] nouveaugabon . c o m

Please publish modules in offcanvas position.