Hydrocarbures : Shell cède ses derniers actifs détenus au Gabon à Cnooc International

Hydrocarbures
mercredi, 27 novembre 2019 17:04
Hydrocarbures : Shell cède ses derniers actifs détenus au Gabon à Cnooc International

(Le Nouveau Gabon) - Shell se désengage totalement du Gabon. L’entreprise anglo-néerlandaise a cédé ses actifs (75%) dans deux blocs (BC 9 et BCD 10), situés au large de Port-Gentil, à son partenaire Chinois Cnooc International. Il s’agit de ses seuls intérêts au Gabon après la cession, en novembre 2017, de ses actifs pétroliers en exploitation au Britannique Assala energy pour 354,24 milliards de FCFA. On ignore pour l’instant le montant de la transaction.

À travers sa filiale africaine, Cnooc Africa Holding, le groupe chinois contrôle désormais à 100% les deux blocs dont l’un a notamment fait l’objet d’une importante découverte de gaz en eau profonde.

De ce fait, Cnooc Africa Holding et l’État du Gabon ont paraphé, le 26 novembre 2019, deux avenants aux contrats d’exploration et de partage de production (CEPP) qui liait précédemment Shell et son partenaire Cnooc International à la partie gabonaise.

Selon le ministre gabonais des Mines, du Pétrole, des Hydrocarbures et du Gaz, cet heureux dénouement est à inscrire à l’actif du nouveau code pétrolier. Le qualifiant de gagnant-gagnant à la fois, pour opérateurs et pour le gouvernement gabonais, Noël Mboumba a également précisé ce dispositif consacre le potentiel du bassin sédimentaire gabonais. Lequel a d’ailleurs été reconnu par les administrateurs de Cnooc Africa Holding.

Stéphane Billé

 
Nos derniers articles

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] nouveaugabon . c o m

Please publish modules in offcanvas position.