Changements climatiques, paix et sécurité en Afrique centrale constituent l’agenda de la 49e réunion de l’UNSAC

Gouvernance
samedi, 23 novembre 2019 17:17
Changements climatiques, paix et sécurité en Afrique centrale constituent l’agenda de la 49e réunion de l’UNSAC

(Le Nouveau Gabon) - Les enjeux liés au changement climatique, à la paix et la sécurité sont les principaux dossiers de la 49e réunion du Comité consultatif permanent des Nations Unies chargé des questions de sécurité en Afrique centrale (UNSAC) qui se tiendra du 25 au 29 novembre 2019, à Luanda, en Angola.

Cette rencontre permettra aux pays de la sous-région de procéder à un partage d’expériences sur les manifestations du changement climatique. Il s’agira de trouver les mécanismes à mettre en œuvre de manière collective pour y faire face.

Selon le 13e Objectif de développement durable (ODD), « les personnes les plus pauvres et les plus vulnérables sont les plus touchées » par les changements climatiques. Et « sans action, la température moyenne à la surface du monde devrait dépasser les trois degrés centigrades ce siècle ».

Cette situation aura pour effet, alerte l’UNSAC, de fragiliser davantage les populations dont les moyens de subsistance dépendent de l’accès aux ressources naturelles, de provoquer des migrations humaines, d’exacerber les inégalités socio-économiques, d’affaiblir les économies nationales et, ce faisant, de contribuer à l’émergence de nouveaux conflits.

À côté de ce dossier climatique, les participants discuteront aussi de la situation géopolitique et sécuritaire en Afrique centrale. Ils examineront notamment les développements politiques et institutionnels des six derniers mois.

Les enjeux liés à la gouvernance, aux processus électoraux, à la situation humanitaire, aux droits de l’homme et à la sécurité intérieure et transfrontalière seront aussi évoqués, tout comme les conflits liés à la transhumance et au pastoralisme ; la piraterie maritime dans le golfe de Guinée ; la promotion du désarmement ; la mise en œuvre de l’agenda Femmes, Paix et Sécurité en Afrique centrale et enfin la lutte contre l’extrémisme violent et le terrorisme ; etc.

Les participants viendront des onze pays de l’espace CEEAC. À savoir l’Angola, le Burundi, le Cameroun, la RCA, Congo, la RDC, le Gabon, la Guinée équatoriale, le Rwanda, Sao Tomé et Principe, et le Tchad.

Stéphane Billé

 
Nos derniers articles

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] nouveaugabon . c o m

Please publish modules in offcanvas position.