La coordonnatrice de l’Onu pour le Congo pessimiste sur l’éradication de la faim en Afrique centrale à l’horizon 2030

Gestion Publique
lundi, 25 novembre 2019 13:00
La coordonnatrice de l’Onu pour le Congo pessimiste sur l’éradication de la faim en Afrique centrale à l’horizon 2030

(Le Nouveau Gabon) - À la faveur du Forum des parlementaires de la CEEAC pour l’alimentation et la nutrition, organisé à Brazzaville au Congo le 19 novembre 2019, la coordonnatrice du Système des Nations unies (SNU) au Congo, Suze Percy Filippini (photo), a exposé sur la situation de l’Afrique centrale face aux enjeux du deuxième Objectif de développement durable (ODD) qui vise l’éradication de la faim dans le monde à l’horizon 2030.

Décrivant la situation alimentaire de l’Afrique préoccupante, l’ambassadrice onusienne a indiqué que cet objectif était difficilement atteignable par les États de la sous-région. Pour étayer sa position, elle a souligné que les dispositifs mis en place par les États étaient peu fiables.

Face à ce constat, elle a appelé les gouvernants à une plus grande prise en compte de la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans leurs politiques et stratégies de développement. Autrement dit, Mme Percy Filippini invite les États à consacrer plus de ressources financières à ce problème.

Tout en saluant l’initiative portée par les parlementaires de la CEEAC, elle a en plus réitéré l’engagement du SNU à accompagner les États membres et la CEEAC en vue de relever les défis majeurs liés à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle. Pour ce faire, Mme Percy Filippini a annoncé que ces défis seront inscrits comme action prioritaire dans les plans de développement de la sous-région du SNU.

Stéphane Billé

 
Nos derniers articles

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] nouveaugabon . c o m

Please publish modules in offcanvas position.